Pain à burger légèrement brioché

Publié le par Heureuse blogueuse au régime

Depuis que je suis dans ma maison, j'essaie de faire le maximum de choses moi-même. Je voulais donc m'essayer aux pains à burgers... 

Verdict : Encore un aliment de moins à acheter au supermarché ! 

Recette prise sur le ce blog

Pour 8 petits pains :

-500gr de farine
-4cc de levure de boulanger ou 2 sachets
-10g de sel
-25g de sucre
-200ml d'eau tiède ou tempérée
-75ml de lait tiède
-1 œuf
-30g de beurre mou   

1- Mettre la farine, le sel, la levure et le sucre dans le bol d’un robot équipé d’un crochet. (Hiiiiiiii encore une excuse pour utiliser mon Kitchenaid)

2- Ajoutez l’eau et le lait tiédi ainsi que l’œuf au mélange de farine et pétrir pendant quelques minutes

3- Quand la pâte commence à former une boule qui se détache des parois, ajoutez le beurre en morceaux. Il faut les incorporer un à un en prenant soin qu’il soit bien imprégné dans la pâte avant d’en ajouter un second.

4- Pétrir pendant encore quelques minutes.

5- Sortir la pâte du bol, façonnez-la en boule et mettez là dans un saladier en prenant soin de le recouvrir avec un film étirable huilé.

6- Faites la levez pendant 1h30 à 2h jusqu’à ce qu’elle double de volume. Vous pouvez également la faire gonfler en la laissant une nuit au réfrigérateur (ce que j’ai fait).

7- Quand elle a bien gonflé, sortez là du saladier et pétrissez là rapidement.

8- Détaillez-la en 8 portions égales et laissez-les poser 5 minutes sous un torchon propre.

9- Façonnez les morceaux en boules égales et laissez-les reposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.  Espacez-les de 5 centimètres et appuyez légèrement dessus afin de les aplatir et laissez gonfler pendant 1h30 en les recouvrant d’un torchon propre

10- Dorez les buns avec du lait et un pinceau puis saupoudrez-les de graines de sésames ou de pavot.

11- Faites les cuire 15 minutes à 200°C jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.

12- Laissez les refroidir sur une grille.

 

Pain à burger légèrement brioché

Bon appétit et régalez-vous ! 

Commenter cet article